Listen to the text.

quinta-feira, 5 de maio de 2016

Bordeaux: Le projet de musée de la mer et de la marine à flot

Le lancement officiel du chantier du musée de la mer et de la marine a été donné jeudi soir, lors de la pose symbolique de la première pierre. 


Plusieurs centaines de personnes étaient réunies par le promoteur immobilier Norbert Fradin, qui porte ce projet, dont le maire de Bordeaux Alain Juppé.



Le chantier du musée de la mer et de la
marine aux Bassins à flot à Bordeaux - M.BOSREDON



Alain Juppé et Norbert Fradin, lors de la pose de la première pierre
du musée de la mer et de la marine à Bordeaux, M.BOSREDON

L’édifice conçu par l’architecte Olivier Brochet, et dont l’ouverture est programmée fin 2018, constitue un ensemble monumental qui se développe sur une surface globale de plus de 13.000 m2. Il s’étage sur sept niveaux successifs, en s’élevant jusqu’à une hauteur totale de 45m.


Le projet de musée de la mer et de la marine à Bordeaux
 - musée de la mer et de la marine



L’activité propre du musée (expositions, animations, manifestations, mises en représentation…) se déploiera sur une surface exploitable de plus de 9.500 m2.


Image de synthèse du projet de musée de la mer
et de la marine à Bordeaux - Brochet/Lajus/Pueyo



« Bordeaux est la ville la plus à même d’accueillir un tel musée de part son passé portuaire, estime Norbert Fradin. Et le site des Bassins à flot est intéressant puisqu’il fut le port de Bordeaux du XVIIe au XIXe siècle. »

De plus, souligne le promoteur, « aucune autre grande agglomération française n’était à même de mettre à disposition une friche de 20 hectares en pleine ville. » Alain Juppé a de son côté rappelé que « Bordeaux au XVIIIe siècle était l’un des tout premiers ports au monde, et la porte d’entrée des produits d’outre-Mer. »


Un musée qui veut se prolonger hors les murs

Passionné de marine - il possède plus de 1.500 maquettes de bateaux - Norbert Fradin a insisté sur le côté ludique et convivial de son projet. « C’est un musée, mais je souhaite que les visiteurs puissent s’y sentir comme chez eux. Ils pourront entrer, sortir à leur guise, y passer toute la journée s’ils le souhaitent car on pourra aussi y boire un verre et manger. »


Le promoteur bordelais Norbert Fradin, lors de la pose de la première pierre du musée de la mer et de la marine - M.BOSREDON


Deux grands thèmes « essentiels » y seront abordés : l’histoire maritime, et les bateaux. « Bien avant l’Antiquité, l’homme a eu la volonté de marcher sur l’eau et de conquérir des territoires via la mer. Et nous aborderons aussi les bateaux au travers de la transat et de la plaisance. »


Une des maquettes qui sera exposée au musée de
la mer et de la marine à Bordeaux - M.BOSREDON

L’homme d’affaires a d’ailleurs racheté le célèbre « Vendredi 13 », qui est actuellement restauré par une association, « Rêve de sens. » « Ce bateau, c’est une légende sur lequel les plus grands skippers ont navigué. Nous voulons le remettre à l’eau et qu’il devienne l’emblème de Bordeaux, d’ici à 2017. » Ainsi, le musée veut se prolonger « hors les murs » avec une véritable flotte de bateaux. Jusqu’à Blaye

Le projet se prolongera jusqu’à Blaye, puisqu’une antenne du musée y sera ouverte, au sein même de la citadelle. « C’est un projet global, un outil de travail pour les historiens et les universitaires, et didactique à l’attention des enfants. »

Le musée de la Mer et de la marine sera situé à quelques encablures de la Cité du Vin, et les deux édifices se feront quasiment face.



Fonte: @edisonmariotti #edisonmariotti




Dix ans après, François Pinault ouvrira bien un musée à Paris

Anne Hildago et François Pinault ont mis fin aux rumeurs mercredi dernier : le collectionneur acharné s’offre un musée à la Bourse du Commerce de Paris.


On se souvient de l’échec cuisant que la France avait essuyé en 2005. Le projet d’une première Fondation Pinault sur l’île Seguin s’était heurté à la lenteur de notre bureaucratie. Le milliardaire se repliait alors sur Venise et sa prestigieuse collection nous échappait.


La Bourse de Commerce de Paris, Crédits Ville de Paris.

Une antenne parisienne pour la collection Pinault

Fort du succès de son pôle vénitien – le Palazzo Grassi, la Pointe de la Douane et le Teatrino – le collectionneur milliardaire de 79 ans revient avec un nouveau projet : réinvestir la Bourse du commerce à Paris. Il précise d’ailleurs, “cette aventure vénitienne, je l’avais indiqué dès le départ, constituait une première étape et por­tait en elle l’espérance de nouvelles initiatives à venir“.


Aujourd’hui – dix ans après le raté de Boulogne Billancourt – la municipalité parisienne répond à son vœu et lui cède la Bourse du Commerce pour un bail de cinquante ans,au risque de faire grincer des dents certains élus qui regrettent cette décision sans consultation. La jouissance du lieu est soumise à une redevance et nécessite des travaux de restauration à la charge du concessionnaire, que l’acquéreur élève à 100 millions d’euros.

Au total, 4 000 m2 d’espace d’exposition, à côté de 2 500 m2 pour le Palazzo Grassi et 3000 m2 pour la Pointe de la Douane, cela fait près de 10 000 m2 pour sa collection. Un investissement artistique et financier donc, mais surtout une affaire de famille pour François Pinault qui souhaite que ses héritiers puissent reprendre le flambeau. Son fils François-Henri Pinault, PDG de Kering, présidera le conseil d’administration de la future institution artistique. 

Pour monter l’opération, François Pinault s’entoure de son allié de toujours, Jean-Jacques Aillagon, et de l’architecte Tadao Ando déjà auteur des ses projets à Venise. Trois autres architectes collaboreront, Pierre-Antoine Gatier, architecte en chef des monuments historiques, ainsi que Lucie Niney et Thibault Marca, les créateurs de l’agence NeM. Enfin, un seul et même directeur pour Venise et Paris, Martin Béthenod.

Le quartier des Halles à nouveau au devant de la scène

Un pied de nez à Bernard Arnault et sa fondation Vuitton. A deux pas du Louvre et du Centre Pompidou, au cœur du quartier des Halles, la Bourse de Paris deviendra le musée de Pinault dès 2018. Ancienne Halle aux blés, transformée au XIXème siècle par la chambre des commerces, le bâtiment – en partie classé monument historique – poursuit son chemin dans l’innovation architecturale et l’histoire de Paris. Le collectionneur exprime le souhait de développer un dialogue déjà engagé à Venise avec la création – on peut citer les cartes blanches données à Danh Vo et Rudolf Stingel – et entend défendre un projet “à la croisée des arts plastiques, de la musique, du théâtre, de la littérature et du cinéma“.

“Un musée ne peut être un lieu où l’on se contente de montrer. C’est aussi un espace pour faire avancer les choses” dit – il dans son entretien au Monde. Le nom du futur musée reste indéterminé, après “la Pointe de la Douane”, “la Bourse du Commerce” pourrait convenir.








Fonte: @edisonmariotti #edisonmariotti

http://www.lesinrocks.com/2016/05/02/actualite/pignon-rue-francois-pinault-11823450/



Cultura - Candomblé no Brasil - Opô Afonjá celebra os 91 anos de mãe Stella de Oxóssi.

O dia 2 de maio, nesta segunda-feira, pode ter pouco significado para a maioria das pessoas, mas para os filhos de santo do Ilê Axé Opô Afonjá - um dos mais históricos e significativos terreiros de candomblé de Salvador -, no São Gonçalo do Retiro, a data reserva grande importância.


É aniversário da comandante da casa, a ialorixá Maria Stella de Azevedo Santos, conhecida publicamente como mãe Stella de Oxóssi e, religiosamente, como Odé Kayodé ("o caçador traz alegria", em referência ao orixá dela, ligado à caça, às florestas e aos animais).


Mãe Stella recebeu a visita de filhos
ilustres e admiradores, além de homenagens


A movimentação mais intensa que o comum no Afonjá, nesta segunda, anunciava o dia especial: são 91 anos de uma escritora imortal, assim considerada desde 2013, quando assumiu, na Academia de Letras da Bahia, a cadeira que tem como patrono o abolicionista Castro Alves.

Mãe Stella recebeu filhos ilustres, admiradores e assinou um acordo de cooperação para que a Universidade do Estado da Bahia (Uneb) catalogue, digitalize e disponibilize online os arquivos de 106 anos do terreiro regido por Xangô, orixá da justiça, dos raios, do trovão e do fogo.

No acervo estão documentos históricos para o candomblé da Bahia, como a ata de fundação do Opô Afonjá, assinada pela primeira ialorixá da casa, Eugênia Anna dos Santos, a mãe Aninha. Além disso, fotos antigas e jornais históricos que mostrem o terreiro serão digitalizados.

Presidente da Sociedade Civil Cruz Santa do Ilê Axé Opô Afonjá, entidade jurídica da casa, o obá de Xangô (espécie de ministro) Ribamar Daniel diz que a preservação dos arquivos é o principal objetivo da parceria, com duração de cinco anos.

"É uma iniciativa importante, porque, no momento em que religiosos tentam questionar o candomblé, damos respostas práticas. Além disso, é importante digitalizar os arquivos para que existam a vida toda", frisa.

Homenagens

Ainda pela manhã, a ialorixá foi homenageada pelo cantor Edu Casanova e por crianças da creche Rumo e Caminho, que passou a funcionar no terreiro há quatro meses, após convite da própria mãe Stella.

Coordenadora da instituição, Terezinha da Silva conta que, antes, a manutenção do projeto de educação sociorracial era complicada, por causa dos aluguéis. "É uma honra e responsabilidade estar perto de uma pessoa tão importante e iluminada. Aprendemos muito com ela, sempre, e temos muita gratidão pelo convite", elogiou.

Sintética, a ialorixá pontuou a gratidão aos deuses africanos: "Só tenho a agradecer ao criador, pelos anos de vida e serviços prestados nesse tempo na casa de Xangô".




Fonte: @edisonmariotti #edisonmariotti

Дню матери, музейная программа - 24 по 28 ноября --- Museu Zvenigorod, na Russia comemora o Dia das Mães, entre 24-28 novembro.

В рамках сотрудничества с образовательными учреждениями в Звенигородском музее для детей младшего и среднего школьного возраста была подготовлена выездная программа, посвященная Дню матери «Мама-первое слово»

Несмотря на то, что в каждой школе традиционно проводятся массовые мероприятия, посвященные самому трогательному празднику – Дню матери, музейная программа оказалась очень востребованной. Ребята с увлечением слушали рассказ о богатой истории празднования Дня матери в разных странах, с удовольствием участвовали в мастер-классе по изготовлению подарка маме и с интересом рассматривали яркие слайды  презентации работ известного художника Н.Н.Жукова, посвященных теме материнства и счастливого детства.


В течение предпраздничной недели с 24 по 28 ноября сотрудники музея провели 14  занятий для 394учащихся Звенигородской школы №1.







Fonte: @edisonmariotti #edisonmariotti