Google+ Followers

segunda-feira, 7 de setembro de 2015

Musée des Beaux Arts, ORLEANS, France

Le musée, né de la Révolution française, occupe, depuis 1984, un bâtiment proche de la cathédrale. Peintures, sculptures, estampes, dessins et objets d'art constituent une des plus belles collections représentatives de l'art en Europe du XVIe siècle à nos jours


Le Musée des Beaux-Arts abrite de riches collections de peintures, sculptures et objets d'art du XIe au XXe siècles qui le classent parmi les plus grands musées de France.

Les écoles européennes y sont représentées par un remarquable ensemble d'oeuvres italiennes, flamandes, hollandaises et un chef-d'Oeuvre de Vélasquez.
Mais c'est surtout aux peintures et sculptures des XVIIe et XVIIIe siècles que le musée doit sa réputation.

Sujets religieux et mythologiques voisinent avec des paysages de Boucher, Hubert Robert et de nombreux portraits peints ou sculptés


Le Musée des Beaux Arts d'Orléans, après le Musée du Louvre, conserve la plus exceptionnelle et la plus variée des collections de pastels réunis en France. Cet ensemble s'est enrichi constamment par des dons et, depuis de nombreuses années déjà par des achats parfois exceptionnels comme le Portrait de Pierre Clément Raguenet de Perronneau, l'Autoportrait aux bésicles de Jean-Baptiste Chardin, le Portrait d'un jeune nègre, le Portrait de l'Abbé Réglet de Maurice Quentin de La Tour.

Du néoclassicisme au symbolisme, le XIXe siècle rend compte de la richesse des différents courants artistiques et en particulier, du romantisme. Des oeuvres de Rodin et Gauguin ouvrent la voie à l'art moderne.

Les collections du XXe siècle présentent de Gauguin et Picasso à Alberola en passant par Max Jacob et ses amis artistes : Jean Hélion, Roger Toulouse, etc. Ces oeuvres montrent !a grande variété des tendances artistiques du XXe au XXIe siècle. La sculpture moderne est aussi bien représentée avec Gaudier-Brzeska, Bourdelle et Malfray.

fonte: @edisonmariotti #edisonmariotti http://www.coeur-de-france.com/orleans-beauxarts.html

Musée des Beaux Arts
1, rue Fernand Rabier
45000 ORLEANS
Tél. 02 38 79 21 55


--
Ville d' ORLEANS

Capitale 
Capitale de la Région Centre et du département du Loiret, au bord de la Loire, entre les grandes plaines céréalières de Beauce, les champs verdoyants du Gâtinais, la forêt d'Orléans et les étangs de Sologne, Orléans 114 185 habitants (271 752 avec l'agglomération) offre aux visiteurs une histoire très riche au sein d'un environnement prestigieux et légendaire le : Val de Loire. Cette situation privilégiée, conjuguée à un climat tempéré, procure une qualité de vie indéniable. Située à une heure de Paris, Orléans s'affirme comme le pôle de développement du sud du bassin parisien.

Commerçante
L'histoire d'Orléans se confond avec celle de son fleuve. La Loire, axe d'échange, est à l'origine de la richesse de la ville. Au XVIème siècle, Orléans est une ville très active, riche et opulente. Là transitaient les vins de Loire, les ardoises d'Anjou, les bois, fers et pierres à bâtir du Nivernais, le sel et les poissons séchés de l'Atlantique, les draperies et toiles de Champagne et des Flandres, les laines et les cuirs d'Espagne, les huiles et fruits de la Méditerranée, le sucre de canne, le rhum, le café et l'indigo des îles antillaises.

Entreprenante
Le tissu économique de l'agglomération d'Orléans se caractérise par sa diversité et son équilibre. Le développement des activités tertiaires est étayé par une forte présence industrielle. L'implantation de grands groupes français et étrangers va de pair avec le développement des petites et moyennes entreprises.
Le bassin économique d'Orléans comporte trois pôles. Au nord-ouest, transport et logistique. Au nord-est, industries de pointe et activités tertiaires de haute technologie. Au sud, le pôle d'Orléans-La Source, qui regroupe plusieurs sites, accueille des activités scientifiques et technologiques de haut niveau.

Rayonnante
Héritiers directs de cette tradition marchande, ce sont aujourd'hui plus de 900 commerces qui animent le centre-ville. Rue et accès piétonniers s'étendent progressivement des Halles Châtelet à la Place d'Arc, pour le plus grand plaisir des chalands.
Héritière de l'esprit de ses bateliers, Orléans est une place forte dans le domaine du transport et de la logistique. Par sa vocation dans le domaine du commerce et des échanges, elle exerce un excellent effet de levier sur le développement économique régional. Très structurées, les entreprises de transport de l'agglomération d'Orléans intègrent des activités logistiques.
Naturelle

Proche des grands espaces de Beauce et du Gâtinais, appuyée au nord sur la plus grande forêt domaniale de France, bordée au sud par les taillis, les bosquets et les étangs de Sologne, l'agglomération d'Orléans prend racine dans les paysages fragmentés du Val de Loire. Elle aime à s'étendre le long des flots turbulents de la Loire, dont les berges boisées et les îles recèlent une faune et une flore uniques et d'une richesse exceptionnelle. Elle sait aussi s'étirer le long du site magnifique de la rivière du Loiret, qui, au sud de la ville, forme un paysage à dominante aquatique et végétale, véritable galerie forestière.
Historique

L'histoire d'Orléans est autant faite de fondations que de destructions. Mise à sac par les Normands en 865, ravagée par un incendie général en 989, pilonnée par l'artillerie anglaise en 1429, affrontements fratricides entre protestants et catholiques en 1562, bombardée à plusieurs reprises durant la seconde guerre mondiale... pourtant, Orléans fut aussi Genabum, place forte du peuple des Carnutes. Après sa conquête par Jules César en 52 avant J.C. elle devint la ville romaine d'Aurelianis dont elle garde le traditionnel plan en croix du camp romain.
Ce fut là aussi que furent sacrés Charles le Chauve en 846 et surtout Hugues Capet et son fils Robert en 987. De cette date et pour les huit siècles suivants, Orléans devint l'un des joyaux de la couronne capétienne.
C'est enfin en délivrant Orléans en 1429 que Jeanne d'Arc inversa le cours des choses et contribua de façon décisive au relèvement et à l'unité de la France.

Nenhum comentário:

Postar um comentário