Google+ Followers

terça-feira, 5 de janeiro de 2016

Colombelles. Elle imagine un musée dans le grand réfrigérant de la SMN

Architecte d'intérieur-designer et enseignante à Lyon, Cyrielle Duprez imagine un musée dans le grand réfrigérant de la SMN, sur l'ancien plateau ouvrier de l'agglo de Caen.

Cyrielle Duprez au pied du réfrigérant pour
lequel elle a imaginé un avenir de mémoire. | Sébastien Breteau

Bien sûr, 10 millions d'euros, c'est une somme... Mais le projet imaginé par la Colombelloise de 32 ans Cyrielle Duprez donnerait un avenir "grand public" au réfrigérant de la Société métallurgique de Normandie battu par les vents depuis 22 ans et la fermeture de l'usine.

C'est en validant son expérience professionnelle pour obtenir un diplôme de l'école des arts-déco de Paris que Cyrielle Duprez a travaillé son projet avec un économiste de la construction. Ancienne élève de Colombelles, petite-fille de métallo, la jeune femme y rend hommage à ses racines.

Pour elle, tout est clair, tout est chiffré. La simple remise en état du réfrigérant s'élève à 2,6 millions d'euros hors taxe.

Elle a aussi imaginé l'intérieur."Le réfrigérant accueillerait un parcours muséographique simple et accessible à tous sur la SMN. Un parcours visuel et sonore viendrait ponctuer les entrailles du bâtiment grâce à des passerelles circulaires".




Accessible "par un escalier ADN et par un ascenseur central", ce contenu historique et pédagogique amènerait ensuite le public au sommet des 53 mètres du beffroi de béton. "Ce serait un observatoire emblématique sur l'agglomération et notamment sur la Presqu'île de Caen, elle aussi en pleine mutation." Un aménagement paysager des environs évoquant les rails venus de la mine et les ondes de choc produites par les bruits de l'usine viendraient compléter le projet.


Soutenue par les anciens métallos, Cyrielle Duprez sait que Normandie Aménagement, maître d'ouvrage des lieux pour Caen-la-Mer, trouve le projet intéressant. Mais pour le moment, 10 millions oblige, le projet reste de papier.




fonte: @edisonmariotti #edisonmariotti

Cultura e conhecimento são ingredientes essenciais para a sociedade.

A cultura é o único antídoto que existe contra a ausência de amor.

Vamos compartilhar.

Nenhum comentário:

Postar um comentário