Google+ Followers

sexta-feira, 7 de agosto de 2015

Musée: A la découverte d’Auguste Delaherche

Il ne paye pas de mine mais recèle pourtant des trésors le musée de la poterie. L’occasion aussi de découvrir un artiste potier mondialement connu, Auguste Delaherche.


Dans le musée avec au fond sur la photo murale Auguste Delaherche

“Petit mais costaud” , aurait pu dire la célèbre pie qui chante pour qualifier ce lieu… Le musée municipal de la poterie à Lachapelle-aux-pots n’est certes pas grand mais mérite quand même le détour. 
On peut y admirer plus de 300 pièces, dont certaines remontent au 16e siècle. « On expose la production locale, les poteries fabriquées à Lachapelle et dans un rayon de dix kilomètres. Et ce n’est pas un hasard d’avoir une telle production car dans ce secteur géographique on a tous les éléments : l’eau, la terre et les arbres », explique la guide. Résultat une terre, appelée terre de Bray, très imperméable et idéale à travailler. 

« Au 19e siècle on a produit ici 1,5 millions de pièces, le plus souvent utilitaires », ajoute-t-elle. Plats, mais aussi biberons pouvant aussi servir de burettes à l’occasion, gourdes, abreuvoirs à volailles, fontaines, pots à tabac, pièces pour l’industrie chimique ou plommures utilisées en cuisine (plats à placer devant la cheminée) … 

Le musée local va aussi plus loin. Outre le côté utilitaire, elle met en valeur le travail de grands noms de la poterie, comme Auguste Delaherche céramiste français, né à 1857 à Goincourt dans Oise et décédé en 1940 à Paris. Il a été l’élève du peintre paysagiste Louvrier de Lajolais à l’école des Arts décoratifs de Paris de 1877 à 1882. Il s’est tourné vers la céramique en 1883. La maison Christofle& Cie l’a engagé en 1886 comme directeur du service de galvanoplastie. L’Exposition Universelle de 1889 à Paris lui a rapporté une médaille d’or et la reconnaissance.

Sables Rouges

En 1894, il est retourné à Armantières, près de Beauvais, pour poursuivre ses recherches au lieu-dit les « Sables Rouges ». On peut encore voir la cheminée de son four à cet endroit. L’artiste a été à nouveau couronné à l’Exposition Universelle de Paris en 1900. À partir de 1900, Delaherche s’est consacré à la fabrication de porcelaine et a réalisé dès 1904 avec Ernest Chaplet des poteries d’une telle qualité qu’il est considéré comme l’un des céramistes français les plus importants des années 1900. 

Des pièces uniques de sa création sont exposées dans le musée, montrant sa maîtrise des couleurs et des cuissons. A noter que des œuvres d’Auguste Delaherche, surnommé « le poète du grès » se trouvent aussi au musée de l’Hermitage en Russie.

fonte: @edisonmariotti #edisonmariotti http://www.leclaireur-ladepeche.fr/2015/08/01/musee-a-la-decouverte-d%E2%80%99auguste-delaherche/

Nenhum comentário:

Postar um comentário