Listen to the text.

quarta-feira, 29 de abril de 2015

Musée de la Thiérache ( le seul musée de France du territoire de la Thiérache du Centre ) - Le temple de Lemé devenu musée

Depuis 2007, l’ancien édifice religieux est devenu un musée au cœur de la Thiérache. Une association prend en mains sa destinée.


musée de la Thiérache
Installé dans un immeuble mnicipal au coeur de l'ilôt historique caractéristique de l'architecture en brique des XVIe et XVII siècles, la Maison du patrimoine - Musée de la Thiérache
 (le seul musée de France du territoire de la Thiérache du Centre) comprend
3 salles principales : géologie et archéologie de la Thiérache, salle d'art et d'histoire
 du Pays et histoire de la ville de Vervins des origines à nos jours.
Une vitrine est consacrée aux Arts et traditions populaires du XIXe siècle. De plus, le musée dispose d'un centre de ressources documentaires ouvert aux chercheurs, aux enseignants et aux scolaires. Visite guidée des églises fortifiées de la Thiérache sur demande. Nous contacter.





Suite à la construction en 1820 du premier temple protestant à Lemé, par le pasteur d’origine suisse Antoine Colani-Née, en 1853 son successeur, Pierre - Louis Charlemagne - Cailliatte le fait reconstruire. Ce plus grand temple de la Thiérache accueille et scolarise les garçons dans un orphelinat, jusqu’en 1974, année où il ferme ses portes.

En 1985, l’église est définitivement fermée par la mairie, en raison du danger évident, que représente cet édifice, non entretenu depuis de nombreuses années. En 1988, grâce aux aides dispensées par les bénévoles et les mécènes, l’association pour la sauvegarde du temple est créée et le prend en charge en 1990. Et c’est en 2007 que l’édifice rouvre ses portes au public. Au cœur de la Thiérache, la création d’un musée au sein de ce temple en fait un lieu culturel, alors que l’aspect cultuel s’est déplacé vers Landouzy-la-Ville et Parfondeval.


Peu de visites individuelles

Ce samedi dans la salle de la mairie, s’est tenue l’assemblée générale de l’Association des amis du musée du protestantisme de Lemé. D’emblée Évelyne Loizeaux, la présidente, met en avant les efforts fournis pour ouvrir le musée à un nouveau public. Le bilan 2014 laisse apparaître une lisibilité accrue concernant les gravures anciennes, des spots d’éclairage judicieusement disposés, des textes d’audio-guides traduits en anglais, un fonds documentaire qui s’enrichit ou la venue d’éminents conférenciers. Elle vante également un partenariat avec le château fort de Guise et la mise en place d’une exposition sur Henri de Guise.

« Le succès de nos animations, la subvention que nous octroie la Thiérache du centre, tout contribue à poursuivre dans cette voie, déclare-t-elle. Malheureusement, hormis les groupes, les visites individuelles sont rares et il est nécessaire de mieux faire connaître le musée. » De nombreuses animations sont prévues pour l’année 2015.

Le musée ouvre ses portes au public, dès le mois de juillet et jusqu’aux Journées du patrimoine, en septembre, le samedi et le dimanche, de 14 h 30 à 18 heures.


fonte: @edisonmariotti #edisonmariotti
http://www.aisnenouvelle.fr/region/le-temple-de-leme-devenu-musee-ia16b109n209286

Nenhum comentário:

Postar um comentário