Google+ Followers

quinta-feira, 14 de abril de 2016

Tulle attend toujours son musée de l'accordéon. --- Tulle ainda está aguardando o museu acordeão

La collection d'accordéons de Tulle est, dit-on, la plus grande d'Europe. Mais elle dort dans des réserves. On parle d'un musée depuis près de 20 ans. Le projet est toujours d'actualité assure le maire de la ville. Mais pas pour demain.


Un nouvel accordéon vient d'enrichir la collection de Tulle. Le 438ème. Marie Monédière a offert à la ville l'accordéon Maugein que son père Robert Monédière, utilisait pour ses compositions. Un modèle mini-bal rouge et or de 1989. L'instrument a été adapté aux exigences du musicien corrézien. 

Il n'a que 3 rangs au clavier main droite, 80 basses et un accordage spécifique. Un accordéon exceptionnel. "Un accordéon ça reste dans coin et puis après on l'oublie, explique Marie Monédière. C'était dommage de laisser cet accordéon dans un coin. Donc je suis ravie que le musée en profite."



L'accordéon de Robert Monédière est le 438ème
de la collection tulliste. © Radio France - Philippe Graziani




Un parcours muséal en ville

Sauf qu'il n'y a pas encore de musée. Cela fait certes longtemps qu'on en parle, une bonne vingtaine d'années. Mais il n'y a toujours rien de concret. "Nous travaillons à ce sujet ardemment, assure le maire Bernard Combe. Mais il vient à un moment où les collectivités locales et la ville de Tulle ne sont pas très riches". En clair, le projet ne pourra pas se faire sans des aides extérieures. 

Pour autant, la réflexion sur la configuration de ce futur musée ne s'est pas arrêtée. Le concept de musée des arts tullistes qui engloberait accordéons et armes est toujours privilégié. "On est plus aujourd'hui dans l'idée d'un parcours muséal en ville que sur un musée dans un seul espace "explique Bernard Combe. 

Et preuve que les choses avancent tout de même, le maire devrait annoncer le choix d'un premier site qui pourrait accueillir ce futur parcours d'ici la fin de premier trimestre de cette année.






Fonte: @edisonmariotti #edisonmariotti

Nenhum comentário:

Postar um comentário